C'est la première étape du projet Makhnovtchina : une recherche sur les nouveaux nomadismes

Premier volet d'un travail de recherche et d’expérimentation, le projet Makhnovtchina, consiste en la mise en place d'un repérage actif des nouvelles mobilités urbaines et périurbaines à l’échelle d’une région, la Normandie, carrefour de deux grands projets de métropolisation (ville de Rouen et le Grand Paris sous la forme d'un atelier itinérant de production participatif d'images (fixes, vidéos, dispositif multimédia), de textes, de cartes, de journaux, « Work in progress ». Ce travail mené par des architectes, géographe, créateurs informatiques, sociologue et économiste est la préfiguration de proposition d'architectures ou d'équipement mobiles et légère (2014-2016).

Ce nouveau projet de recherche et de création s'inscrit dans la continuité de certains travaux menés depuis 2001 : travail sur l'utopie avec des « gens du voyage » (2001-2003) participation à l'agora de l'habitat choisi (2009), réalisation d'une installation vidéo avec les Roms expulsés de Villeurbanne (2009), l'encadrement du workshop européen « migrating art academy » avec des étudiants en art, lituaniens, allemands et français (2010). Il tente d'explorer les notions de ville légère, mobile et non planifiée avec ceux qui les vivent.

Dates de résidence à Dieppe : du 2 au 10 juillet, puis du 17 au 22 juillet 2012. Vernissage : le samedi 28 juillet à 18h30 à la case à marée N°52 (en face de l'Office de Tourisme de Dieppe) Expositions : du 29 juillet au 26 août 2012

Informations sur le festival : http://diepfestival.blogspot.fr/ Plus sur le projet Makhnovtchina : www.echelleinconnue.net/makhnovtchina www.makhnovtchina.org