Ce chalet appartient à Jeannine et Michel, c'est un couple de retraités qui a acheté ce mobil home il y a une vingtaine d'années. Il appartenait à un de leur ami. Un jour alors qu'ils mangent chez lui, il leur dit qu'il veut le vendre, alors ils l'ont acheté ! À l'époque, le mobil-home était minuscule, de la taille de la cuisine. Michel l'a agrandi avec sa fille. Il y a maintenant en plus de la cuisine, une chambre, un salon et une salle de bain.
Ils ont refait tous les murs extérieurs du mobil-home, constitués de planches qu'ils ont récupérées d'un ami menuisier, "c'est pour ça que la maison ressemble à un chalet !". Le sol quant à lui est fait de palettes.


Ce n'est pas leur maison principale, ils habitent à Gargenville, dans les Yvelines, mais ils viennent ici dès qu'il fait beau. Ils aiment prendre soin du jardin. « En plus c'est très calme, on entend ni le pont ni la voie ferrée, les trains sont silencieux de nos jours. ».
Ils nous raconteront aussi qu'ils ont vu le pont se construire et que c'était très impressionnant, qu'ils s'entendent très bien avec leur voisin, une maison plus loin, qui vit là depuis qu'ils sont ici.


Michel et Jeannine n'ont jamais vécu en caravane mais ont toujours voyagé de manière nomade, le plus souvent en camping. Salariés dans une usine Renault, ils travaillaient le plus possible et dès qu'ils avaient quelques jours de vacances ou un grand week-end ils partaient sur la route.
Quand ils ne viennent pas dans le mobil-home, ce sont leurs enfants ou petits enfants qui viennent sur le terrain "ils ont déjà été une quinzaine là-dedans !".
Michel et Jeannine n'utilisent plus la caravane rangée dans le garage, mais leur enfants eux l'utilisent à leur tour.