Une dizaine de personnes discutent au fond du terrain, autour d'un trampoline où jouent les enfants. Nous donnons à Lucille et Kevin des clefs usb contenant les films réalisés avec eux au camping (liens vers films : Lucille et Kevin). Ils sont ravis, « waoo 8 gigas ! » ; Bouboule s'empresse de tirer une rallonge, pose un ordinateur sur une chaise et tous s'assoient au milieu des chiens pour regarder les films.
« Tu les as plus les poules !
- La chienne non plus ! Elle s'est sauvée...
- Elle a grandi la petite !
- Ça, c'est le J5 que Filou était en train d'isoler au milieu de la cour ! Il est là-bas maintenant !
- Il n'y avait plus l'eau déjà... Ça date de quand ?
- Mars 2015 il est écrit... »

Ils veulent rétablir l'eau au plus vite. « On veut boire de l'eau au robinet ! Avoir des compteurs et payer chacun nos consommations ! ». Ils sont à nouveau intéressés pour organiser une rencontre au camping avec un avocat qui pourrait les aider dans leurs démarches. « Ça serait bien, au fait, le truc de l'avocat ! ». D'après certains, la propriétaire veut revenir, réinstaller l'eau et faire des travaux. Dans ce cas là, ils s'installeraient sur la partie basse du terrain, en zone inondable. « Ça risque de traîner... Elle doit 20000 euros à Véolia ! ».

Charlène, une amie, raconte que ses parents vivent sur un terrain municipal en région parisienne, qui n'appartient « à personne », avec l'eau et l'électricité. « Mais ils payent pas là-bas ! Ils reçoivent des factures mais ça indique 0 ! ».

Il y a aussi Christophe, un voyageur, qui est passé sur le terrain ce jour-là. Il habite près du camping de Limetz, « chez lui », et a des cousins qui vivent sur l'aire d'accueil de Rouen/Petit Quevilly. Nous lui tendons un journal ; il y reconnaît Jean-Charles et Marie Christine. « Ils sont vers Pacy ! Je passe souvent devant leur camion ! ». Il est intéressé par le projet et pour venir aux rencontres d'Halem avec Kevin début septembre. « On peut venir poser notre caravane ? ».

Kevin nous conseille à nouveau d'aller rencontrer une personne vivant dans un camion près du camping.
« Un J9 tout repeint ! Au bout d'un chemin, le long d'un champs... Allez le voir ! Je t'avais déjà dit ! Je vais te refaire un dessin...
- Lui déchire pas sa feuille !
- Si ! Comme ça ça fait un plan mobile ! C'est plus transportable ! »