Mercredi 20 décembre, nous arrivons à l'entreprise de ferraille AMF vers 17h, heure à laquelle les travailleurs finissent leur journée et peuvent nous accorder un peu de leur temps. Loïc, l'un d'entre eux, nous indique l'endroit où garer le camion-cinéma pour projeter le film. Par chance, tous les employés sont présents pour le visionnage.





Nous nous rendons ensuite sur l'aire d'accueil de Limay, où nous retrouvons la famille Reinhardt : Tintin, Gabrielle et leurs proches ainsi que Valérie de l'ADVOG. Nous décidons de projeter une partie des archives sur Limay et Gennevilliers suivi par le film. Les enfants se balancent sur les chaises disposées devant l'écran, les parents se situent derrière et discutent. Petit à petit, l'espace de visionnage s'agrandit, certains habitants sortent de leur caravane, d'autres rentrent du travail et se garent en arrière plan. Petits et grands s'amusent à reconnaître les membres de leur famille et amis à l'écran. Quant à Tintin, il semble apprécier le film dans lequel il est présent, et sourit lorsque l'un de ses cousins lance : « C'est notre star ! ». Fin du film, les familles rentrent manger au chaud tandis que nous finissons la soirée avec Tintin et son cousin à l'intérieur du camion-cinéma.



Jeudi 21 décembre, dernière soirée de projection dans la ville de Gennevilliers, où nous retrouvons Camel dans son restaurant « Au Rendez-vous des chauffeurs ». Nous avons eu la chance de voir publier un article annonçant l’événement dans le Parisien. Des affiches ont également été collées sur les murs et vitrines du lieu de projection. Les routiers rencontrés au cours de notre travail, et notamment ceux qui apparaissent dans le film ont été invités. Cependant, leur travail nomade ne leur a pas permis de se rendre à la projection ce soir là. Le film leur sera envoyé ultérieurement. Il est 19h, le restaurant commence à se remplir, routiers et autres travailleurs du coin se tiennent pour la plupart debout au bar, discutant les uns avec les autres. L'heure de la projection approche et nous les invitons à venir voir. Le MKN-VAN est garé le long de la terrasse du restaurant, au plus près des personnes présentes. Tables et chaises y sont installées, certains s'assoient, d'autres restent debout et débattent entre eux, analysant paroles et images. A la fin, nous discutons avec plusieurs groupes formés, du film, des vies des personnes et de leur travail pour en apprendre d'autant plus.