makhnovtchina

Makhnovtchina est un projet adisciplinaire et forain qui vise à expérimenter, co-naître et cartographier (sur tous types de supports) la ville mobile avec ceux qui la vivent ainsi qu'à outiller des situations critiques - ou les espaces produits par la Métropole – en Haute-Normandie et à l'Est de l'Europe (Russie / Moldavie).




♦ Repousser les oiseaux de fer - Notre-Dame des Landes / juillet 2016

Il y a à la Zad des gens de passage, des gens qui y vivent depuis l'opération César ou même pour très peu d'entre eux depuis les années 90. Il est difficile de connaître l'histoire de celle-ci et de son développement, ce qui est sûr c'est qu'historiquement il y a sur le terrain, trois exploitants agricoles qui se sont opposés dès les années 60 au projet d'aéroport, le projet est alors tombé dans l'oubli dans les années 70. Dans les années 90, à l'aube d'une résurgence du projet seraient venus se greffer quelques squats autour de ces fermes. C'est à partir de 2009 et 2010 que vont s'installer plus massivement les Zadistes.

En effet, en 2009 s'y est déroulé le premier camp action climat. En 2010 pendant le G8 a été recensé sur la planète beaucoup de manifestations qui furent violentes et extrêmement répréhensives, notamment à Strasbourg. C'est alors que fut prise la décision d'occuper une zone pour dire "non" aux décisions gouvernementales en plus des manifestations. Il y eu ensuite l'opération César en 2012 (délogement des zadistes) qui fut un échec du gouvernement et qui a un peu plus médiatisé le combat présent sur la ZAD. Enfin la mort de Rémi Fraisse en 2014 (opposant au barrage de Sivens) a ramené encore plus de militants sur la ZAD.

Mais l'avenir de la Zad est en suspend, comme l'a été toute son histoire. Le gouvernement veut que la « décision démocratique soit respectée », envoi de CRS ? Non car il y a une volonté de régler tout cela dans la paix selon Ségolène Royal. Manuel Valls veut débuter les travaux en octobre, « les zadistes doivent s'en aller » a-t-il dit. Sans violence ? Ou bien durant les vacances d’août où les médias n'ont que peu de retentissance ? Le gouvernement osera-t-il s'occuper du problème ? Ou le laissera-t-il au prochain gouvernement ? Personne n'a de réponse, la crainte est présente, certains y pensent, « il faut construire la cabane avant qu'il ne soit trop tard », d'autres non.

Ce qui est certains c'est que les Zadistes ont un fort pouvoir de mobilisation durant ces assauts. Que ce soit par l'appui du plus grand nombre, de collectifs : comité Landais, de Bordeaux, de Lot Et Garonne, Haute Loire, Caen.., par leur rapidité de réactions, par les actions menées (occupation massive par la construction de nouvelles cabanes, mise en place de barrages et de systèmes de communication..).

Lire la suite

♦ Inauguration du Nigloblaster 2.0 et conférence de presse

           


La Ville n'est-elle faite que de murs ?

Pour aider à ouvrir les yeux sur les invisibles des villes, Echelle Inconnue a réalisé une visite foraine et géolocalisée du quartier du Pollet à Dieppe (Haute-Normandie) avec ses habitants. Pendant sept mois de résidence, l’équipe d'Echelle Inconnue, en collaboration avec le service Dieppe Ville d'Art et d'Histoire, est allée à la rencontre des polletais pour écouter et filmer les récits d’un quartier vu par sa mobilité. Pour réaliser cette visite, a été créé le « Nigloblaster 2.0 ». Il s'agit aujourd'hui d'une œuvre numérique créée avec la technologie GPS et conçue pour le quartier du Pollet. Elle permet de le visiter à travers la parole de ses habitants et de l’image qu’ils s’en font.

CONFÉRENCE DE PRESSE ET INAUGURATION DU PROJET :

Jeudi 11 février 2016 : conférence de presse à 14h dans les locaux de Dieppe Ville d’Art et d’Histoire (PLACE LOUIS VITET, 76200 DIEPPE).

Samedi 13 février 2016 :

15h à Dieppe Ville d’Art et d’Histoire : conférence de Stany Cambot « Revanche patrimoniale : création de monuments populaires diffus ».

« Quand les spécialistes du patrimoine élisent ce qui est digne d'être notre histoire. Quand ils désignent les pères dont nous devrions hériter histoire et valeurs, le dispositif numérique peut devenir pour nous l'outil de la vengeance patrimoniale ajoutant à la liste officielle des pères touristico-patrimoniaux d'autres pères dont nous pourrions nous réclamer. Les invisibles ou les vaincus de l'histoire officielle. Nous rêvons d'une ville, espace mnémonique, connaissance disponible sous un ciel ouvert, des pores et anfractuosités de laquelle les paroles clandestines pourraient exsuder. Depuis 1998 et avec les invisibles nous dessinons des réels ignorés.»

16h30 : Inauguration festive du Nigloblaster, du patrimoine « mobilier » d’un quartier et de ses habitants.

Lancement des réservations pour effectuer la visite seul ou à plusieurs.

NIGLOBLASTER 2.0, un projet soutenu par La Ville de Dieppe, Dieppe Ville d'Art et d'Histoire, La DRAC Haute-Normandie, Le dispositif pour la création artistique multimédia (DICREAM) du CNC, Le Pôle-Image Haute-Normandie, La Fondation Abbé Pierre et Le Département Seine-Maritime.

♦ "Écoute le galop de ta maison qui approche", dispositif sonore migrant dans les bibliothèques de l'intercommunalité du pays brionnais

Echelle Inconnue vous invite à faire un sieste nomade et sonore dans les bibliothèques du pays brionnais

)

Lire la suite

♦ Sotchi

Le plus grand aquarium de Russie ressemble davantage à une animalerie qu'à un méga centre aquatique. À la sortie une berline blanche. Adossé à un palmier, coupe à la brosse, pantalon blanc, chemise assortie ouverte sur un ventre rebondi il marmonne « taxi ? - oui ! centre ville - C'est loin ! Plus de soixante kilomètres !». l'agglomération de Sotchi s'étale sur 165 kilomètres.

Lire la suite

♦ Axe Seine... proximité de Vernon « Tu veux le faire toi ? Le truc du film ? Bah si ça peut aider pour l'eau... ».

Sur le camping, la situation a évolué. Ils sont plus nombreux. Mais toujours sans eau, la vie se complique, les rapports se tendent.

À l'entrée à gauche, vivent Lucille et sa fille. Depuis le départ de son mari, son beau frère Bouboule s'est installé à côté en caravane avec sa femme Priscilla et leur enfant de 4 mois. À droite de l'allée, en mobile home, Kevin et ses voisins, Marie et son époux, installés ici depuis 25 ans dans un grand mobile home aux murs intérieurs entièrement enduits. À côté, seul et handicapé, vit Olivier, dans le camping depuis très longtemps aussi. En face de chez Marie, il y a son fils Dylan et sa copine Kimberly qui habitent une caravane dont le grand auvent s'est un peu effondré.

Lire la suite

♦ Echelle dans le territoire Brionnais #03 - Mobilité du travail au camping de Pont-Authou

Nous nous rendons un matin au camping de Pont-Authou. Il fait beau, et nous avons l'objectif de filmer les avenues de ce camping habité en parti à l'année ; caravanes, mobilhomes installés sur de petits terrains tous très bien entretenus, tondus, décorés, scénographiés.



Lire la suite

♦ Echelle dans le territoire Brionnais #02 - Rues entre voies départementales et ferrées

Nous sommes en repérage et ce matin, nous décidons de prendre toutes les petites rues qui partent sur la gauche de la route principale, en direction de la voie ferrée, ou plus précisément qui sillonnent entre la départementale et la voie ferrée.

À première vue, la première rue que nous prenons est un chemin privatif, mais les nombreuses boites aux lettres nous indiquent que la voie dessert plusieurs parcelles. Les premières accueillent des maisons en bois imposantes. En revanche, plus loin, sur la gauche, on y trouve une caravane bien installée sous son toit, un mobilhome dont les pots de fleur et le barbecue sont en béton, à droite, une caravane de forain. L'impasse se termine par un terrain dont les arbres dissimulent presque une cabane comme extension d'une caravane.





Lire la suite

♦ Echelle Inconne à Brionne

Le cinéma, c'est bien une histoire de mobilité. D'abord, parce que c'est dans les foires que le cinéma fait son apparition (lire ici). Ensuite, parce qu'une autre histoire à laquelle on s'accroche, c'est celle du Ciné-Train que Meddvdekine met au point au début des années 30 en URSS. Le Ciné-train est une unité mobile de production de films, qui a pour objectif de filmer la « réalité soviétique », puis de la montrer immédiatement au peuple. Ce train et l'équipe de Meddvedkine sillonnent l'union soviétique pour filmer ouvriers, paysans, mineurs dans une volonté d'aider à la « construction de la Russie nouvelle ».


Lire la suite

♦ Crash-test du Nigloblaster

Première sortie du Nigloblaster 2.0 au Pollet le mercredi 29 juillet 2015

Lire la suite

♦ L'exposition du royaumes sur roues à Ménilles

Nos films, outils chers à Echelle Inconnue, relatant une année de travail à Ménilles, ont été présentés fin juin, ici, dans notre capitale de la mobilité ! L'occasion de dire et raconter, une fois encore, cette ville mobile !





Lire la suite

♦ Ménilles ou la capitale du royaume sur roues

Deux réalités se télescopent à Ménilles. Celle du nomadisme contemporain qui souffre d'une absence de connaissance et qui forme notre royaume sur roues : habitants et travailleurs en camion, caravane, mobilhome, yourte, bus, etc. Et celle de l'école fonctionnant comme un monde « à côté », où ce qui y est enseigné reste à l'intérieur et ce qui se passe dehors ne peut entrer.

Deux objectifs donc, faire entrer la mobilité dans l'école et faire sortir l'enseignement de celle-ci.


Et pour mener à bien ces objectifs, des films. Des films, d’abord, où l'on voit les différentes situations du royaume sur roues pénétrer l'école.
Des films, ensuite, pour dire et sortir la pédagogie qui prend ici les mots de la mobilité.
Des films, enfin, pour donner la vision des enfants et sentir ce que vivre mobile peut signifier pour eux.


Lire la suite

♦ Ménilles, capitale temporaire de la ville mobile Makhnovtchina

Une exposition/projection des travaux réalisés avec les élèves de l'école primaire de Ménilles aura lieu du 23 au 25 juin à la salle du Moulin. Un vernissage sera proposé le mardi 23 à 19h.

Construction d'un igloo en tube iro par des élèves de l'école

" A partir de 1897, le cinématographe a été présenté au public parisien à la foire au pain d’épices. Il est nécessaire de rappeler qu’avant de devenir des lieux de projection sédentaire, ce sont les forains qui ont diffusé le cinéma et ont été les premiers à propager le 7ème art. Un âge d’or qui durera jusqu’en 1907. Date à laquelle Charles Pathé, qui contribua à la propagation du cinéma sur les foires et fournit plus des trois quart des forains en films devint leur concurrent le plus acharné en proposant d’arrêter la vente de films au profit d’un système de location via des sociétés de distribution. Résultat : les forains n’avaient plus assez de temps pour amortir les films qu’ils louaient. C’est ainsi qu’une production foraine débuta (1ère moitié du XXème siècle). Les forains, se déplaçant de village en village, filment et rediffusent aussitôt les courts-métrages réalisés avec les habitants."



Lire la suite

♦ HackingBoat

Hacking signifie tout à la fois le bricolage et la création ou le détournement de code ou dispositifs numériques. Il implique aussi, de manière radicale, une remise en question de l'économie, de la propriété, ainsi que des processus de projets et de création.

José fait du code. Sa maison flottante ressemble à la matérialisation de ces assertions.

HackingBoat " Tu fais quoi là ? Le manouche sur l'eau !?" from Echelle Inconnue on Vimeo.

♦ La ville Foraine a sa capitale !

De camion caisse en fourgon, de camping-car en camionnette, la ville foraine s’établit et se visite devant l'école primaire de Ménilles. Des personnes qui vivent dans leur véhicule, d'autres qui commercent ainsi, et jour après jour, les couleurs changent, les gabarits aussi.


Le camion de Jean-Charles et Marie-Christine et notre camion-cinéma


Le camion épicerie Brin'dille


Le bus restaurant Croq'en bus


Le camping-car

Lire la suite

♦ La cour de l’école élémentaire de Ménilles, capitale temporaire de la ville foraine / L'utopie se concrétise du 13 au 15 avril 2015

Du 13 au 15 avril, des habitants mobiles et des commerces forains du département de l’Eure viennent s’installer dans cette école, lieu d’observation et d’ouverture sur ce qu’est la mobilité et ce que pourrait être l’école.

Lire la suite

Makhnovtchina / cycle urbanismes combattants
atelier cartographique de campagne


stany cambot / échelle inconnue
www.echelleinconnue.net mel@echelleinconnue.net


propulsé par DotClear