makhnovtchina

Makhnovtchina est un projet adisciplinaire et forain qui vise à expérimenter, co-naître et cartographier (sur tous types de supports) la ville mobile avec ceux qui la vivent ainsi qu'à outiller des situations critiques - ou les espaces produits par la Métropole – en Haute-Normandie et à l'Est de l'Europe (Russie / Moldavie).




♦ Villes Foraines

Un film réalisé à partir d'extraits du livre "Villes Nomades. Histoires Clandestines de la mobilité" de Stany Cambot, éditions Eterotopia FRANCE

Lire la suite

♦ #2 Tournée du MKN-VAN avec la Fanzinothèque de Poitiers dans le pays Brionnais

Du 15 au 21 mai, la Fanzinothèque mobile et le MKN-VAN ont été en territoire Brionnais pour créer un Fanzine avec les lycéens (lycée Augustin Boismard), faire une exposition, de la sérigraphie et des diffusions de nos films avec le MKN-VAN.

Lire la suite

♦ Compte rendu des rencontres de l'habitat léger et mobile 2016 à Rouen / Désinventer la Seine

Désinventer la Seine, note d'intention des rencontres :

Reconquête ! Les mots sont lancés à travers une Europe désindustrialisée, de la Seine à la Moskva.

Depuis 2013 à Rouen, mairie et métropole ont lancé les chantiers de reconquête de la rive gauche des bords de Seine. Ceux-ci constituaient pourtant en plein centre ville une rareté : une place pour la ville mobile et foraine, accueillant retraités en camping car, travellers, voyageurs, habitats et commerces forains, cirques et circassiens etc. Mais le rouge est mit. Pelleteuses et Barrières signent à grand frais la fin de cette exception urbaine. Après un début d’aménagement sans bruit, communication et marketing ont pris le relais et, sur les affiches, camions, tentes, stands et camping-cars sont remplacés par les vélos, pelouses et hypothétiques cerfs-volants de la métropole techno-verte et conviviale.

Il s’agit à présent de mettre des mots et des images sur cet art de faire la ville, contre le voyageur : « Le fleuve devient un lieu de vie, d’activité économique et d’habitat », disent-ils. Comment ? « (…) par l’anéantissement d’un lieu de vie, d’habitats et d'activités économiques qui y étaient présent », voudrions nous rajouter.

À notre tour de poser des mots, de dire ce qu’il en est et de raconter ceux qui vivent, mobiles dans les vides des cartes.

Lire la suite

♦ Une clim' pour l'été !

Rare chaude après-midi de juillet aux alentours de Vernon. Nous passons rendre visite à Jean-Charles et Marie-Christine. Nous buvons un verre sous un barnum nous protégeant du soleil, installé près de l'arrière du camion. Pour nous rafraîchir, ils approchent de la table leur dernière invention : « notre nouvelle clim' ! ».


Lire la suite

♦ Trois années passées sur la route !

Ingrid est originaire du Nord, près de Lille, et a vécu 7 ans en Bretagne. Il y a trois ans, en attente d'un renouvellement de contrat, elle décide finalement de quitter son travail et la maison qu'elle louait, et de partir sur la route. « Je n'arrivais plus à comprendre ce paradoxe de devoir avoir une maison pour travailler et travailler pour avoir une maison. ». Elle a d'abord vécu dans sa voiture (seule), puis en camion avec sa copine Camille. Elles louent aujourd'hui un chalet à Bosrobert, commune située dans l'intercom du pays brionnais, depuis 1 mois. C'est en ouvrant un compte à la médiathèque de Brionne et en discutant avec Hervé de ses trois années passées « sur la route » qu'elle a eu connaissance de notre projet sur ce territoire et que nous avons été mis en contact avec elle. Nous la rencontrons ce samedi dans un café à Brionne, où elle passait pour faire une lessive et échanger des livres à la médiathèque. « Depuis que je suis sur la route, je n'ai plus la télé, c'est comme ça que je me suis mise à lire ! ».

Lire la suite

♦ Un camion, bientôt un cinéma !

Le camion cinéma MKN-VAN est un des outils mis en place par Echelle inconnue pour poursuivre son travail de recherches et de créations sur le projet Makhnovtchina, la ville mobile. En cours de transformation au lycée professionnel Augustin Boismard, ce camion parcourra ensuite les routes normandes, et au-delà, pour diffuser les films que nous réalisons avec des personnes habitant de manière mobile et légère. La matière récoltée à un endroit sera diffusée dans un autre. Ainsi, dans les rails du train-cinéma de Medvedkine, le camion-cinéma MKN-VAN aura pour objectif de rapprocher des situations de mobilité les unes des autres.

Un camion, bientot un cinema ! from Echelle Inconnue on Vimeo.

Lire la suite

♦ Echelle Inconne à Brionne

Le cinéma, c'est bien une histoire de mobilité. D'abord, parce que c'est dans les foires que le cinéma fait son apparition (lire ici). Ensuite, parce qu'une autre histoire à laquelle on s'accroche, c'est celle du Ciné-Train que Meddvdekine met au point au début des années 30 en URSS. Le Ciné-train est une unité mobile de production de films, qui a pour objectif de filmer la « réalité soviétique », puis de la montrer immédiatement au peuple. Ce train et l'équipe de Meddvedkine sillonnent l'union soviétique pour filmer ouvriers, paysans, mineurs dans une volonté d'aider à la « construction de la Russie nouvelle ».


Lire la suite

♦ Tout le monde peut le faire !

Le camion de Jean-Charles et Marie-Christine a évolué, une antenne satellite vient compléter la panoplie, éolienne et panneau photovoltaïque.

Jean-Charles nous avait déjà parlé de son côté bricoleur, bidouilleur a lire ici.
Depuis, nous avons essayé de mieux comprendre ce qu'il trifouille au fin fond de son camion, ou sur son toit, ses recherches d'autonomie et d'indépendance énergétique.


Tout le monde peut le faire from Echelle Inconnue on Vimeo.

Lire la suite

♦ Crash-test du Nigloblaster

Première sortie du Nigloblaster 2.0 au Pollet le mercredi 29 juillet 2015

Lire la suite

♦ La ville Foraine a sa capitale !

De camion caisse en fourgon, de camping-car en camionnette, la ville foraine s’établit et se visite devant l'école primaire de Ménilles. Des personnes qui vivent dans leur véhicule, d'autres qui commercent ainsi, et jour après jour, les couleurs changent, les gabarits aussi.


Le camion de Jean-Charles et Marie-Christine et notre camion-cinéma


Le camion épicerie Brin'dille


Le bus restaurant Croq'en bus


Le camping-car

Lire la suite

♦ La cour de l’école élémentaire de Ménilles, capitale temporaire de la ville foraine / L'utopie se concrétise du 13 au 15 avril 2015

Du 13 au 15 avril, des habitants mobiles et des commerces forains du département de l’Eure viennent s’installer dans cette école, lieu d’observation et d’ouverture sur ce qu’est la mobilité et ce que pourrait être l’école.

Lire la suite

♦ Au bord de la Seine... Vivre dans un camion pour travailler !

Au camping des Groux, nous rencontrons Anthony, venu chercher une douche. Il vit dans son camion, au pied des chantiers qui l'emploient.


Lire la suite

♦ Au bord de la Seine... Rencontre avec un voyageur

Nous poursuivons. L'idée est de trouver le terrain que nous voyons depuis le train. Nous sommes dans une des boucles de la Seine, et avons un peu de mal à nous orienter... Enfin le voici. Monsieur Sabo est devant son camion, il prépare le départ de la famille. Il nous invite à entrer sur son terrain, nous fait visiter son camion, puis sa maison.

Lire la suite

♦ Les trains...

Ceux de la Makhnovtchina, entrevus dans le film d'Hélène Chatelain, celui de Ziga Bertov, qui peut-être, un jour croisa les premiers en Ukraine. Celui de Medvedkine. Ceux qui amènent aux trois gares de Moscou les « migrants », candidats à la fabrique de la ville planifiée quitte à devoir dormir dans des containers. Les trains de la gare de treillage de Sotteville-lès-Rouen dans les wagons desquels dorment des employés.

Des trains et des lignes de chemin de fer qui, traçant la route, écartent le paysage et le plan même; générant à leurs abords des blancs de carte sur lesquels on vient vivre et construire quand on ne peut faire autrement... Hors-la-loi, hors la carte, comme hors la France ou la Russie profitant du vide là : caravanes ou espaces auto construits le long de la ligne Rouen/Paris ou Moscou/Domenovo. Les trains révèlent les bidonvilles prétendument disparus. Ils révèlent, la cécité entretenue.

chantier aux abords de la ligne Moscou/Domenovo

Et ces trains, américains ceux-là, qui transportaient les barnums du monsieur du même nom. Et celui, bolchevique, dont Voline tente de rattraper la métaphore politique pour y grimper et l'offrir au peuple.

Trains omniprésents, quoiqu'à respectable distance de ce qui nous occupe, mais trains tout de même dont on discutait avant mon décollage relativement aux collaborations universitaires Francorusse.

Je n'avais pour moi, jusqu'à présent, que la guerre du rail, juste vengeance face aux trains de la mort. Me manquait ces trains, tous les autres qui disent et sculptent notre monde.

♦ La carte manquante.

MosieurJ (fidèle des fidèles du Doctorat Sauvage en Architecture) a réalisé cette carte des populations mobiles, sans-abris et mariniers, par commune en Seine-Maritime en pour-mille de la population de la commune. Cette carte réalisée à partir des données INSEE et openstreetmap est en ligne sur le site de MosieurJ

by @MosieurJ

Makhnovtchina / cycle urbanismes combattants
atelier cartographique de campagne


stany cambot / échelle inconnue
www.echelleinconnue.net mel@echelleinconnue.net


propulsé par DotClear