makhnovtchina

Makhnovtchina est un projet adisciplinaire et forain qui vise à expérimenter, co-naître et cartographier (sur tous types de supports) la ville mobile avec ceux qui la vivent ainsi qu'à outiller des situations critiques - ou les espaces produits par la Métropole – en Haute-Normandie et à l'Est de l'Europe (Russie / Moldavie).




♦ Moscou vu depuis les tentes du parc Droujba

Alors que les campements politiques se multiplient depuis les années 90 et le contre sommet de Seattle jusqu’aujourd’hui à Notre Dame des Landes (+ru), c’est autour des luttes écologiques et de la défense des parcs que s’organisent à Moscou ces assemblées de tentes.

Car les pelleteuses ne sont pas que les grandes faucheuses des kiosques, marchés et garages mais aussi celles des arbres et des parcs, réserves foncières que les « nouveaux » grands acteurs de la métropole s’accaparent. C’est le cas au parc Droujba au nord de la ville où, avant même autorisation, la société de gestion du stade Loujniki entamait le déracinement des arbres en vue d’y construire un nouveau complexe.

C’est le choc pour les voisins de ce parc construit dans les années 50 au milieu de nulle part et autour duquel la ville s’est développée.

Mais ce n’est pas tout, ce quartier comme un concentré de la politique de la ville actuelle a vu, il y a quelques temps, l’érection d’un projet phare : un hub, plateforme multimodale permettant de sauter à l’abri d’un métro à un bus ou un car. Plusieurs étages de parking… Mais le centre s’avère étrangement trop exiguë pour accueillir les véhicules et devient tout naturellement un nouveau centre commercial face à l’historique centre soviétique et à 50 mètres à peine d’un autre érigé dans les années 90.

Face aux pelleteuses ravageant le parc, quelques habitants décident d’installer un campement, quelques tentes, trois ou quatre tout au plus. Elles tiendront deux semaines avant de subir les assauts des mystérieux « hommes en noirs » puis l’éviction par la police.

Lire la suite

♦ Bases vie et campings ouverts à l'année_Flamanville, chantier de l'EPR

Nous partons à Flamanville afin d'aller à la rencontre des ouvriers mobilisés sur le chantier de l'EPR. Certains sont sur place depuis le début du chantier, en 2007. Une petite dizaine de campings situés à Flamanville et ses environs, accueillent à l'année certains de ces ouvriers. Au camping municipal de Siouville, la réceptionniste nous explique que dans la région tous les campings sont ouverts à l'année, à l'exception de ceux qui sont uniquement touristiques. « Ha bon ? Ailleurs les campings sont tenus de fermer un mois dans l'année ? » s'étonne-t-elle. Dans ce camping, cohabitent à l'année retraités et ouvriers du chantier de l'EPR et tous ont la possibilité de recevoir leur courrier sur place. Les retraités sont presque tous propriétaires de leur mobil home. Certains ouvriers du chantier possèdent aussi leur propre caravane ou camping car et d'autres louent des mobil homes. Pour augmenter la capacité d'accueil, le camping a également été étendu au moment du lancement du chantier. Sur cette parcelle située au bout du camping sont disposés une vingtaine de mobil homes appartenant à l'AIE, l'Association Inter Entreprises, financée par les entreprises titulaires d'un marché avec EDF. Elle a pour but de prendre en charge le logement, la restauration et les transports des ouvriers de l'EPR. « C'est l'AIE qui gère cette partie du camping ! Les ouvriers leur payent directement la location et voient avec eux pour ce qui est de l'entretien des mobil homes. Par contre, ils sont soumis au règlement intérieur du camping et ont accès à ses sanitaires. Il y a un arrangement entre l'AIE et les élus mais je ne sais pas lequel... ».

Lire la suite

♦ Deuxième tournée du MKN-VAN !

Pour cette deuxième tournée du MKN-VAN nous sommes partis à la rencontres de personnes, de situations : déjà vues ou écrites, filmées. Une semaine pour continuer le travail avec eux.
La lanterne magique nous a guidés dans l'Eure, de Brionne à Ménilles, d'Etrepagny à Limetz.

Anciens Articles sur le camping de Limetz, ses problématiques d'accès à l'eau et les films avec Lucille et Kevin habitants du camping : Ici, Ici, Ici
Ancien Article sur Etrepagny et sa base vie ou nous avions rencontré Jean-Pierre : Ici
Anciens Articles sur Jean-Charles et Marie-Christine, habitants en camion au bord d'une route et bricolant régulièrement leur camion : Ici, Ici, Ici
Anciens Articles sur Ménilles, école "capitale du Royaume sur Roues" : Ici, Ici, Ici, Ici


Lire la suite

♦ Axe Seine... proximité de Vernon « On veut boire de l'eau au robinet ! »

Il n'y a toujours pas d'eau au camping de Limetz, « mais on a racheté une plus grande cuve ! », nous annonce Lucille à notre arrivée. Elle raconte aussi qu'il y a quelques mois, un homme est venu les voir – soit disant - de la part de la propriétaire pour leur demander de payer de nouveau un loyer. Le loyer est alors fixé à la tête du client, de 200 à 300 euros par emplacement. En échange, il devait faire quelques travaux d'aménagements sur le camping et remettre l'eau. Au bout de deux mois, ne voyant aucune modification, Lucille se rend à la gendarmerie avec sa quittance de loyer : « Le papier était bidon ! C'est dur quand même 400 euros pour rien... ».

Lire la suite

♦ Jeannine et Michel



En maraude, au sud de l'intercom du pays brionnais, s’efforçant de suivre la Risle, nous tombons sur une rue en c coupée par la voie de chemin de fer.
Juste avant cette rue il y a un pont qui surplombe la rivière et un antiquaire. Sur notre droite une maison avec dans son jardin des caravanes défoncées, une casse artisanale.
Tout autour, des maisons et plus loin un chalet sans fondation. Celui-ci fait environ 30 mètres carré au sol, il au centre du terrain entouré d'herbe et à sa gauche se trouve un garage. Au loin, sur la droite on aperçoit cet immense pont avec l'A 28 qui le traverse.

Lire la suite

♦ Une maison, juste en plus petit !

♦ Echelle dans le territoire Brionnais #04 – un matin pluvieux au camping de Pont-Authou

Quelques mois après la séance de projection de certains de nos films, retour au camping de Pont-Authou. Ce matin là, la pluie et la vision de ce camping presque vide n’est pas très joyeuse. Cependant, Jacqueline est là, comme toujours depuis 19 ans, ravie d' accueillir, dans ce camping ouvert en 1989. La mairie, à cette époque, avait décidé qu’il serait ouvert tout au long de l’année et l’aire d’accueil pour les Gens du Voyage avait naturellement été installée à côté. Aujourd’hui, rien de cela n’est assuré et au camping on se demande combien de temps les habitants pourront y rester.

Lire la suite

♦ Axe Seine... proximité de Vernon « Tu veux le faire toi ? Le truc du film ? Bah si ça peut aider pour l'eau... ».

Sur le camping, la situation a évolué. Ils sont plus nombreux. Mais toujours sans eau, la vie se complique, les rapports se tendent.

À l'entrée à gauche, vivent Lucille et sa fille. Depuis le départ de son mari, son beau frère Bouboule s'est installé à côté en caravane avec sa femme Priscilla et leur enfant de 4 mois. À droite de l'allée, en mobile home, Kevin et ses voisins, Marie et son époux, installés ici depuis 25 ans dans un grand mobile home aux murs intérieurs entièrement enduits. À côté, seul et handicapé, vit Olivier, dans le camping depuis très longtemps aussi. En face de chez Marie, il y a son fils Dylan et sa copine Kimberly qui habitent une caravane dont le grand auvent s'est un peu effondré.

Lire la suite

♦ Echelle dans le territoire Brionnais #03 - Mobilité du travail au camping de Pont-Authou

Nous nous rendons un matin au camping de Pont-Authou. Il fait beau, et nous avons l'objectif de filmer les avenues de ce camping habité en parti à l'année ; caravanes, mobilhomes installés sur de petits terrains tous très bien entretenus, tondus, décorés, scénographiés.



Lire la suite

♦ Echelle dans le territoire Brionnais #01 - Un camping ouvert à l'année

A 6 km de Brionne, le camping municipal de Pont-authou est ouvert à l'année. L'écriteau à l'entrée laisse présager des situations qui s'entremêlent dans ce lieu : vers la gauche « Gens du Voyage » et « Parking Visiteurs », vers la droite « Camping ».

Lire la suite

♦ à Chisinau, camping politique

Il y a peu, sur cette même place, on célébrait l'Europe, les stands d'une foire officielle se posaient là comme les cierges accompagnant une prière à l'adhésion. On s'y montrait les spécialités gastronomiques autant que les armes létales ou non qui garantiraient l'invulnérabilité des frontières face aux migrants que l'Europe convoitée craint tant.

Lire la suite

♦ Au bord de la Seine... dans un camping abandonné

Durant l'année, nous avons rencontré des habitants du camping de Limetz, village proche de Vernon, en bord de Seine.

Rencontre avec Kevin


Des échecs ou la révolution from Echelle Inconnue on Vimeo.

Lire la suite

♦ Rencontres nationales itinérantes de l'Habitat léger et mobile 2015

La caravane HALEM fait cette année une halte à la ferme des Bouillons les 23 et 24 juillet 2015. Des ateliers-débats, projections, diagnostics partagés de situations vécues par des habitants en camion, caravane, vivant en camping à l'année, bidonville, yourte seront organisés.


PROGRAMMATION

JEUDI 23 JUILLET

14h - Les histoires de la Caravane d'Halem, présentation générale de la Caravane, retour sur les étapes passées et lancement des deux journées d'ateliers-débats.

16h - Partage d'expériences de terrain avec des occupants de la ferme des Bouillons, toute personne désireuse d'apporter ces expériences à la discussion et un retour sur les situations rencontrées par les membres d'Echelle Inconnue en haute-Normandie. Le groupe se basera sur le projet et les films réalisés dans l'Eure avec l'école primaire de Ménilles et des habitants de manière légère et mobile des environs (voir les articles sur ce projet "Ménilles, capitale de la mobilité")

19h - Repas à prix libre

21h -"Hacking Ouvrier" : Les enjeux du numérique et du bricolage dans la ville mobile avec la présentation, par des membres du Hackerspace de Rouen "Jeanne d'Hack", de leur imprimante 3D géante et une programmation de films réalisés par Echelle Inconnue avec des personnes utilisant le numérique, le bricolage électronique pour construire son habitat léger-mobile.

Fin de soirée - cinéma avec programmation libre des films d'Echelle Inconnue sur des situations en Haute-Normandie, en Moldavie ou à Moscou.

VENDREDI 24 JUILLET

11h - Économie informelle dans la ville foraine avec Arnaud Lemarchand, chercheur en économie et Hugues Bazin, chercheur indépendant en sciences sociales.
Cette présentation abordera les points suivants :

  • L'habitat mobile au sein de l'économie informelle : comment approcher, indirectement, son évolution via des indicateurs tels l'activité des laveries, la progression des branchements électriques provisoires etc.
  • Les habitants de logements mobiles démontables etc. participent aussi de la vie d'équipements collectifs.
  • Le passage de l'informel au formel, l'exemple des espaces négociés, des marchés transitoires des biffins. Avec la projection d'un film sur l'expérience de recherche action "rues marchandes" : Comment s'inspirer de ces expériences pour obtenir une meilleure place à l'habitat démontable ? Ce point permet aussi de revenir sur les expériences en milieu urbain.
  • La démarche recherche-action. Jusqu'ici Halem a échangé avec des chercheurs, a mené des actions militantes et des négociations avec les pouvoirs publics, il est possible d'avancer en adoptant d'autres stratégies d'expérimentation pour chercher des modèles d'insertion.

12h30 - repas à prix libre

14h30 - Édition d’un guide pour les usagers d'habitats légers et mobiles avec Diway, dessinateur, auteur de "sdf un métier d'avenir" (sous réserve), HALEM et Echelle Inconnue.


N'ATTENDEZ PLUS, VENEZ !

Se rendre sur place : La ferme des Bouillons est accessible en voiture, camion, caravane, avec possibilité de stationnement. Et, le lieu est également accessible depuis la gare de Rouen par la ligne de bus F2 direction "La Vatine MONT-SAINT-AIGNAN" : voir le trajet à pied de L'arrêt "centre commercial La Vatine" jusqu'à la Ferme des Bouillons ICI.

Vie sur place : bar ouvert, repas à prix libre et emplacements camping !

Envie d'être bénévole ?

Rendez-vous le mercredi 22 au soir pour aider au montage et le 24 au soir pour le démontage du terrain ! Et si vous êtes plutôt cuisine n'hésitez pas à vous manifester également. Les copains d'HALEM vous en seront très reconnaissants !
lucie.echelleinconnue.net



LES RENCONTRES ITINÉRANTES D'HALEM 2015 :

"Vous voulez partir en vacances tout en défendant les HABITATS LÉGERS ? Rejoignez la Caravane HALEM 2015 du 7 juillet au 6 août

La loi ALUR, la loi Raimbourg, la réforme des camping... Les lignes bougent et pas toujours très bien. Et nous ? Qu’est-ce que nous faisons ?

HALEM se déplacera sur différents sites sur lesquels se pose la question de faire évoluer la législation pour le bien-être d’occupants de résidences mobiles, démontables ou éphémères. Une initiative qui se projette jusqu’aux rencontres 2016.

Il s’agira de créer ensemble un diagnostic de la situation tout en imaginant ce qu’il serait souhaitable de faire évoluer. L’idée est de faire en sorte que l’analyse et les propositions se fassent avec les personnes concernées. Il s’agit pas d’une commande de l’État, il s’agit de faire en sorte que tout le monde puisse devenir acteurs/trices des réflexions qui concernent sa vie et que chacun/e d’entre nous devienne une force de proposition."

Plus d'information et programmation complète de la caravane :ICI

♦ Au bord de la Seine... Un camping qui n'en est plus un !

Nous arrivons au camping du Prieuré vers 15h30. À l'entrée, des cabanes effondrées nous laissent pressentir des changements survenus depuis les clichés pris par googleearth. Nous entrons en voiture, de peur d'éventuels « chiens méchants ». Nous voyons des camions, des caravanes, des cabanes – même de petits bateaux ! – : le camping semble toujours en activité.



Lire la suite

♦ Au bord de la Seine... Vivre dans un camion pour travailler !

Au camping des Groux, nous rencontrons Anthony, venu chercher une douche. Il vit dans son camion, au pied des chantiers qui l'emploient.


Lire la suite

Makhnovtchina / cycle urbanismes combattants
atelier cartographique de campagne


stany cambot / échelle inconnue
www.echelleinconnue.net mel@echelleinconnue.net


propulsé par DotClear