makhnovtchina

Makhnovtchina est un projet adisciplinaire et forain qui vise à expérimenter, co-naître et cartographier (sur tous types de supports) la ville mobile avec ceux qui la vivent ainsi qu'à outiller des situations critiques - ou les espaces produits par la Métropole – en Haute-Normandie et à l'Est de l'Europe (Russie / Moldavie).




♦ AXE SEINE - Transit historique

Au fil du fleuve et du temps : Gennevilliers et Limay, deux villes industrielles et portuaires où viennent se caser vi(ll)es mobiles et transitoires.

♦ L'apocalypse a-t-elle déjà eu lieu ? А может, апокалипсис уже случился?

Dans les cités de garages de Nabrejnie Tchelny,Tatarstan.
ГСК в Набережных Челнах, Татарстан.


Pour afficher les sous-titres cliquer sur l'icone "CC" en bas à gauche du player

La démographie parle d'elle-même : 37 925 habitants en 1970, 522 048 en 2015. C'est l'installation de l'usine de camion KAMAZ qui a marqué le développement de la ville. Comme souvent dans l'histoire de l'urbanisme soviétique l'implantation industrielle préside au devenir ville d'un territoire. Mais voilà, les coups portés à l'économie russe des années 90 on marqué un certain déclin de la production. C'est une autre économie qui s'invente dans la pénombre des garages.

post précédent

Демография говорит сама за себя: 37 925 жителей в 1970 году, 522 048 жителя в 2015. Строительство завода КАМАЗ дало толчок для развития города. Как часто происходило в истории советского градостроительства предприятие стало градообразующим. Но в 90-е годы производство идёт на спад. И экономика возрождается в сумеречном мире гаражей.

♦ Villes Foraines

Un film réalisé à partir d'extraits du livre "Villes Nomades. Histoires Clandestines de la mobilité" de Stany Cambot, éditions Eterotopia FRANCE

Lire la suite

♦ Nous avons marché sur Shangai


Pour afficher les sous-titres, cliquez sur le bouton CC, en bas à droite du contrôle de volume. Et choisir la langue souhaitée.

Nous avons marché sur Shangai from Echelle Inconnue on Vimeo.

Shanghaï, le nom d'une des plus grandes cités de garages habitées de Moscou. Épisode 1, Ilya

♦ Foire Foris Forains et buffet de la gare

♦ Une maison, juste en plus petit !

♦ Les candidats au voyage par leurs voisins-mêmes



Les candidats au voyage par leur voisins-mêmes from Echelle Inconnue on Vimeo.



Dieppe, le Pollet, après Calais, l'autre point de traversée possible pour les "réfugiés" vers l'Angleterre. Loin des caméras et des architectes, ce qui constitue peut-être une chance dans ces falaises qui ont vu au XIXe siècle d'autres réfugiés, Dieppois, eux, expulsés du centre par les projets urbains d'infrastructure.

♦ Un camion, bientôt un cinéma !

Le camion cinéma MKN-VAN est un des outils mis en place par Echelle inconnue pour poursuivre son travail de recherches et de créations sur le projet Makhnovtchina, la ville mobile. En cours de transformation au lycée professionnel Augustin Boismard, ce camion parcourra ensuite les routes normandes, et au-delà, pour diffuser les films que nous réalisons avec des personnes habitant de manière mobile et légère. La matière récoltée à un endroit sera diffusée dans un autre. Ainsi, dans les rails du train-cinéma de Medvedkine, le camion-cinéma MKN-VAN aura pour objectif de rapprocher des situations de mobilité les unes des autres.

Un camion, bientot un cinema ! from Echelle Inconnue on Vimeo.

Lire la suite

♦ Tout le monde peut le faire !

Le camion de Jean-Charles et Marie-Christine a évolué, une antenne satellite vient compléter la panoplie, éolienne et panneau photovoltaïque.

Jean-Charles nous avait déjà parlé de son côté bricoleur, bidouilleur a lire ici.
Depuis, nous avons essayé de mieux comprendre ce qu'il trifouille au fin fond de son camion, ou sur son toit, ses recherches d'autonomie et d'indépendance énergétique.


Tout le monde peut le faire from Echelle Inconnue on Vimeo.

Lire la suite

♦ Au bord de la Seine... dans un camping abandonné

Durant l'année, nous avons rencontré des habitants du camping de Limetz, village proche de Vernon, en bord de Seine.

Rencontre avec Kevin


Des échecs ou la révolution from Echelle Inconnue on Vimeo.

Lire la suite

♦ HackingBoat

Hacking signifie tout à la fois le bricolage et la création ou le détournement de code ou dispositifs numériques. Il implique aussi, de manière radicale, une remise en question de l'économie, de la propriété, ainsi que des processus de projets et de création.

José fait du code. Sa maison flottante ressemble à la matérialisation de ces assertions.

HackingBoat " Tu fais quoi là ? Le manouche sur l'eau !?" from Echelle Inconnue on Vimeo.

♦ Le Pollet au prisme forain : Le Bagdad Palace

Bagdad Palace from Echelle Inconnue on Vimeo.

Nous nourrissons le NigloBlaster d'autant de films qu'il est de mobilités dans ce quartier de Dieppe : camions ou caravanes habitées, voyageurs ou travailleurs forains et offshore. Ici le Bagdad Palace, havre "des candidats au voyage" comme les nomme Luc (peut-être devrions-nous dire Ben Zouf) un des Polletais avec qui nous travaillons. Ce squat se trouve à une limite critique du quartier que les cartes officielles réprouvent mais pourtant... C'est une halte possible d'une nuit ou quelques jours pour les migrants tentant de passer clandestinement en Angleterre cachés dans les camions qui embarquent en Ferry à l'autre bout du quartier. C'est comme en écho à Monsieur Evrard une image du quartier par l'accueil.

♦ Un camion navigue-t-il?

Sandrine, polletaise travaillant au chantier naval et vivant en yourte et en camion.

Lire la suite

♦ Moscou. Les Babouchkas britchkas, les marchés formel et informel russes et la théorie de V Radaev en image.


/ Station Touchkinskaya / sortir en tête du train / continuer tout droit par le souterrain le plus loin possible.... Quelques marches et la vue bascule du ciel au sol, arrêtée par les traditionnels kiosques posés là il y a cinq, dix ou vingt ans.

A l'ombre de l'un d'eux, un agent de police jette des cartons dans un benne sous l’œil de ses collègues restés dans la voiture. Exercice de civisme peu habituel pour un agent des forces de l'ordre penserait-on avant de comprendre qu'il s'agit bien là d'une opération de police. Ce qu'il jette là constituait encore, il y a quelques minutes, l'unique étal de la vieille dame qui serre contre elle le sac contenant les marchandises qu'on lui interdit de vendre.

Le long du chemin, une dizaine de Babouchkas font mine de prendre le frais à l'ombre du mur. Elle attendrons le départ de la police pour étaler à nouveau les cartons de babioles, tissus, vêtements et marchandises sur lesquels elles sont pour l'instant assises. En attendant, à voix basse, ce troisième âge de la délinquance conciliabule.

A quelques mètres seulement, sous des tentes neuves et légères estampillées des armoiries du district, s'étend le marché officiel, formel que la police protège des vieilles.

Babouchkas / Brichkas from Echelle Inconnue on Vimeo.

Application de la théorie de l'économiste Radaev à la ville foraine moscovite. Avec les textes de Isaac Babel, Myriam Désert et Svetlana Alexievitch film d'animation.

♦ Moscou gare de Bieloruskaya. Tourner, attendre et découvrir la réalité d'une brigade d'ouvriers migrants.

Marché des heures, en plein cagnard, à courir après elle.

Mais elle ne se laisse pas approcher. Elle se dérobe, se camoufle, se déguise ou simplement déserte les endroits où on pensait la trouver, les berges le long desquelles la pêcher. Elle se planque. Ses habitants filent en amis fugitifs. Peut-être s'agit-il d'une des conditions du pacte signé avec la ville Normale...

Trois heures autour des voies partant de la gare de Bieloruskaya vers le sud-est !

Nib ! Les garages quoiques légers et sans doute « informels », ne sont véritablement que des garages.

T'as beau chercher les offres d'emploi au black accrochées aux poteaux, te surprendre à repérer des phénotypes (puisqu'ici la ville informelle est asiatique) rien.

A mesure de la marche tout ça commence à sentir le mauvais carnet de voyage. T'es un Américain des années cinquante, la caméra rebondissant sur le nombril, la sueur qui emporte et dégueule la gomina dans tes yeux. Et l'appareil qui collectionne à vomir, en cahier de tendances, des containers, des bungalows, des baraques de tôles, des chantiers... T'as les pieds qui saignent.

Mauvaise méthode.

Marcher ne suffit plus pour rencontrer et interagir avec la ville mobile et informelle.

Après l'euphorie, deuxième échec. Le premier, ouvrier, s'appelait Ferouze.

Ferouze ou l'attente from Echelle Inconnue on Vimeo.

Makhnovtchina / cycle urbanismes combattants
atelier cartographique de campagne


stany cambot / échelle inconnue
www.echelleinconnue.net mel@echelleinconnue.net


propulsé par DotClear