Abonnez-vous à la lettre
de l'échelle inconnue

Prenez-contact avec nous

Champ vide.

menu

DES CODES ET LA VILLE

DES CODES ET LA VILLE

DES CODES ET LA VILLE

DES CODES ET LA VILLE

DES CODES ET LA VILLE


LES RENCONTRES NATIONALES DE L'HABITAT MOBILE

LES CANDIDATS AU VOYAGE PAR LEUR VOISINS-MêMES

UNE MAISON, JUSTE EN PLUS PETIT !

CHAUFFE-EAU FORAIN

ÉOLIENNE FORAINE #2

COMMUNIQUÉ DE PRESSE AVEC HALEM

RETOUR SUR FLAMANVILLE PRINTEMPS 2018

GRÈVE DE LA FAIM

FLAMANVILLE BRÛLE-T-IL ?

FLAMANVILLE BRÛLE-T-IL?

LE TOUR DE FRANCE DU NUCLÉAIRE

FLAMANVILLE BRÛLE-T-IL? (2)

FLAMANVILLE BRÛLE-T-IL?

VIDÉO D'ARCHIVES FLAMANVILLE

SOIRÉES

PROJECTION

"LE PORT LES MONSTRES"

AXE SEINE

SOIRÉE

GENNEVILLIERS

#CAMPING NUMÉRIQUE

VINGT ANS DE CITÉS PROVISOIRES

VILLES FORAINES

#2 TOURNÉE DU MKN-VAN

FLAMANVILLE - BASE VIE DES PIEUX

SOIRÉE

FOURGON DE CURIOSITÉS

APRÈS LA FÊTE...

TRYPTIQUE FORAIN (3) :

TRIPTYQUE FORAIN (2) :

TRIPTYQUE FORAIN (1) :

BASES VIE

ETREPAGNY

DEUXIÈME TOURNÉE DU MKN-VAN !

PETITE LEÇON DE MANOUCHE AU BORD DE LA RISLE

UNE CLIM' POUR L'ÉTÉ !

REPOUSSER LES OISEAUX DE FER - NOTRE-DAME DES LANDES / JUILLET 2016

AXE SEINE

FOIRE FORIS FORAINS ET BUFFET DE LA GARE

JEANNINE ET MICHEL

TROIS ANNÉES PASSÉES SUR LA ROUTE !

ÉCOUTE LE GALOP DE TA MAISON QUI APPROCHE

ÉCHELLE DANS LE TERRITOIRE BRIONNAIS #04

UNE BASE DE VIE ? IL N'Y A PERSONNE QUI VIT ICI... ! »

"ÉCOUTE LE GALOP DE TA MAISON QUI APPROCHE"

PERSONNEL CHAMANIQUE AU SOL.

UN CAMION, BIENTÔT UN CINÉMA !

AXE SEINE...

ECHELLE DANS LE TERRITOIRE BRIONNAIS #03 - MOBILITé DU TRAVAIL AU CAMPING DE PONT-AUTHOU

ECHELLE DANS LE TERRITOIRE BRIONNAIS #02 - RUES ENTRE VOIES DéPARTEMENTALES ET FERRéES

ÉCHELLE DANS LE TERRITOIRE BRIONNAIS #01 - UN CAMPING OUVERT à L'ANNéE

ÉCHELLE INCONNE à BRIONNE

TOUT LE MONDE PEUT LE FAIRE !

AU BORD DE LA SEINE... DANS UN CAMPING ABANDONNé

L'EXPOSITION

MÉNILLES OU LA CAPITALE DU ROYAUME SUR ROUES

MÉNILLES

LA VILLE FORAINE A SA CAPITALE !

LA COUR DE L'ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE DE MÉNILLES, CAPITALE TEMPORAIRE DE LA VILLE FORAINE / L'UTOPIE SE CONCRÉTISE DU 13 AU 15 AVRIL 2015

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

AU BORD DE LA SEINE...

LA CARTE MANQUANTE.

DES CARAVANES DANS L'ESPACE #1

WESTERN ? GO WEST YOUNG MEN ! BUT NOT ONLY.

« ON VA LÀ OÙ IL Y A DU TRAVAIL »

IL NOUS FALLAIT BIEN UN DRAPEAU...

SANS MAISON. MAISON FRAGILE. MAISON MOBILE.

MODE DE VIE OU MODE DE VILLE ?

BOHÈME ET BOHéMIENS 2/3

NEO...

RENCONTRES

RENCONTRES RELIER #3

RENCONTRE RELIER

SéMINAIRE IRIHS « VILLE ET MOBILITé »

MAKHNOVTCHINA
MAKHNOVTCHINA
MAKHNOVTCHINA
Makhnovtchina est un repérage actif des nouvelles mobilités urbaines et périurbaines à l'heure des grands projets de métropolisation. C'est un atelier itinérant de production participative d'images (fixes, vidéos, ou multimédia), de textes, de cartes, de journaux, « Work in progress ». Ce travail mené par des architecte, géographe, créateur informatique, sociologue et économiste vise à terme la proposition d'architecture ou d'équipements mobiles et légers. Ce travail vise, en outre, à explorer les futurs vides ou terrae incognitae que créent ou créeront les métropoles. Il propose une traversée du terrain d'accueil pour « gens du voyage » au marché forain en passant par les espaces des nouveaux nomadismes générés par la déstructuration des entreprises, notamment de réseau (EDF, GDF, France télécom...), ainsi que par les campings où, faute de moyens, on loge à l'année. Une traversée, pour entendre comment la ville du cadastre rejette, interdit, tolère, s'arrange, appelle ou fabrique la mobilité et le nomadisme. Ce projet de recherche et de création s'inscrit dans la continuité de certains travaux menés depuis 2001 : travail sur l'utopie avec des « gens du voyage » (2001-2003), participation à l'agora de l'habitat choisi (2009), réalisation d'installation vidéo avec les Rroms expulsés du bidonville de la Soie à Villeurbanne (2009) et encadrement du workshop européen « migrating art academy » avec des étudiants en art lituaniens, allemands et français (2010). Il tente d'explorer les notions de ville légère, mobile et non planifiée avec ceux et celles qui les vivent.